Les Nouvelles des Rallyes Francais

Depuis 1933 à LYON

Le Courrier Des Internautes du Volant

"LA SANCISSE VERTE" remporte la classe de son premier national 2001

 

Ce week-end avait lieu le rallye national du Val d'Agout. Les objectifs de François étaient les mêmes que d'habitude. Bien évidement la victoire de classe à tout prix et une place d'honneur au groupe. On savait d'avance qu'il y aurait du beau monde chez les groupes N, notamment Berfa et sa superbe Mitsubishi en quête pour une nouvelle victoire et derrière, une armée de N3 visant la meilleure place possible sur le podium. Dans la classe de François en N2, 6 partants et une victoire à la portée de Pela... Au scratch, la bagarre tant attendue entre un Rouillard en pleine forme et Maraval toujours redoutable avec sa BMW. Le duel n'eu pas lieu, en effet Rouillard abandonnait dans la 1 pour cause de cardan cassé. Maraval s'impose donc devant Cazot et Berfa avec ses quatres roues motrices qui s'adjugent au passage la victoire du groupe N après une course exemplaire privant ainsi Besson de la 3° marche du podium. 

 

La course vue par François Pélamourgues :

"Les 5 premiers km de la spéciale sont très glissants. Nous partons fort et au bout de 2 km, mon pied glisse de la pédale de frein, et le temps de refreiner, trop tard, on est dehors! Heureusement, pas d'arbre ou de fossé à cet endroit, simplement de la terre bien meuble. Nous repartons juste derrière Jean Marie Rouquette, que nous suivons d'ailleurs  pendant 10 km, le temps d'apprécier ses trajectoires! Bilan, une minute de perdue, mais la voiture est intacte. Dans l'ES 2, je suis un peu démotivé et nous réalisons le 18° chrono.

Le lendemain, Sébastien a fait ses comptes et pense que nous pouvons terminer quand même 5° du groupe, à conditions de se sortir les ... . C'est ce qui va se passer. Nous adoptons un rythme crescendo et réalisons les 13°, 12° et 10° temps scratch. Nous terminons 14°, 5° de groupe et premier de classe. Notre escapade nous coûte 3 places au scratch, mais ne change rien pour le groupe : Les 4 premiers étaient hors de notre portée. Berfa (Mitsubishi) a su tirer partie de ses 4 roues motrices. Guiberteau, Rivals et Bourjade, disposant tous les trois de boite courte et d'autobloquant, ont dominé la classe N3, me collant régulièrement une seconde au kilomètre. C'est d'ailleurs un différentiel autobloquant qu'il m'aurait fallut ce week-end, tant les routes était grasses et glissantes... Mais bon, à 15 000F le morceau, on va attendre un peu!

Christophe Cazot, 2° au scratch, prend la tête du championnat de ligue. Nous sommes actuellement 2°.

Les équipages aveyronnais engagés sur ce rallye se sont bien comportés, Besson, Gallonier et Lacan signent notamment des perfs de tout premier ordre. Prochain rendez-vous, le rallye régional de la Viadène, début juin, ou nous devrions inaugurer une évolution de notre boite de vitesses."

Après un départ (trop) rapide, François Pélamourgues sort de la route sans aucune séquelle, ni pour l'équipage ni pour la voiture. Heureusement le public aide l'équipage à se remettre sur la route. François perd donc un peu plus d'une minute sur cet incident de course. Le talent et la vitesse de l'Aveyronnais étaient là encore une fois afin de remonter à vitesse grand V les places perdues. Après une attaque de tous les instants, François Pélamourgues récupère logiquement la 1° place de sa classe, et termine en 5° position au groupe. Il a même dut doubler le concurrent qui partait devant lui dans les 3 spéciales. Sans cette sortie, François aurait terminé 11° au scratch au lieu de la 14° place. Mais de toute facon, la victoire de classe est la chose la plus importante! Et la 5° place au groupe lui permet de marquer quelques petits points précieux en plus de ceux du groupe pour le championnat de ligue...

N'oubliez pas de venir découvrir les photos du rallye sur le site Internet de François Pélamourgues et d'y obtenir encore plus d'infos...

retour